Le Président Santini s'est tout d'abord attaché à présenter le bilan des quatre premières années de vie du volet Corse. Ce dernier, dont le portage et l'animation est assuré par l'Agence de Développement Economique de la Corse, compte aujourd'hui près de 70 membres dont une cinquantaine d'entreprises. Il a permis l'accompagnement jusqu'à la labellisation de plus de 20 projets innovants et d'excellence parmi lesquels des projets d'une ampleur exceptionnelle tel le projet MYRTE sur le site de Vignola. Nombres de ces projets ont également pu bénéficier des financements alloués par la Collectivité Territoriale de Corse dans le cadre du pôle de compétitivité Capenergies.

Par la suite, le Président du Conseil Exécutif a présenté les différentes perspectives pour le volet Corse du pôle qui se déclinent en 6 axes :

(1) Animation et sensibilisation afin d'impulser une réelle dynamique dans le secteur des EnR et de la MdE pour que les membres du pôle retirent une réelle valeur ajoutée de leur adhésion

(2) Construction de partenariat avec les autres membres insulaires du pôle. Ces partenariats se feront dans le cadre du réseau ILENERGIE, dont la participation de la Corse a été approuvée par l'Assemblée de Corse, et dont la première pierre avait été posée lors de la tenue du bureau du pôle à Ajaccio en septembre 2009. La Corse a en effet un rôle moteur à jouer dans le montage d'actions conjointes avec ses partenaires de la Réunion et de la Guadeloupe.

(3) Amplification des actions autour de la formation : l'enjeu est de permettre une adéquation à long terme entre l'offre de formation (initiale et continue) et les besoins identifiés des entreprises.

(4) Accompagner la structuration de la filière afin de permettre la construction d'actions concertées. En effet, il est aujourd'hui indispensable de créer les conditions d'une véritable synergie entre les différents acteurs du secteur des EnR et de la MdE.

(5) Initier une ébauche de stratégie à l'internationale, en partenariat avec la mission Cors'Export de l'ADEC, mais également dans le cadre de la convention qui lie l'Agence Francaise des Investissements Etrangers et l'ADEC.

(6) Assurer le suivi des projets structurants que sont le projet MYRTE et le projet PAGLIA ORBA, tout deux localisés sur le site de Vignola, et qui sont le fruit d'un partenariat entre l'Université de Corse, le Commissariat à l'Energie Atomique, et d'autres acteurs industriels (le Grouppe Raffali et Helion dans le cadre du projet MYRTE).